À la découverte d’un monde du bonheur dans les Atlantiques

Voyager est une passion pour moi, et j’irai où mes pieds me conduisent. Je suis très contente de ce voyage que j’avais fait il y a un an maintenant, et je me rappelle de tous les instants passés avec les indigènes de la région.

La randonnée des amoureux de la verdure

Je me situe exactement entre l’Afrique et le Portugal et la vue est superbe avec ce beau temps qui nous accompagne déjà. Il est 7 h 30 minutes, je viens de quitter mon hôtel et je me lance dans une belle aventure avec mon sac à dos. Alors, mon but est de visiter les quelques îles sur cette région et de se mélanger avec les natifs du lieu. Bien sûr, avant d’entamer ce voyage, je me suis renseigné sur ce pays sur le net et j’ai, quand même, pu accumuler quelques informations.

Premier itinéraire, l’île de Sao Vicente jusqu’à Santo Antao

Pour ceux qui sont perdus dans les repères, la carte nous indique une traversée en bateau. Mais tout d’abord, on admire la magnifique verdure qui se trouve juste en face de nous, des supers jardins qui nous épatent, et les histoires de Vincent, notre guide du jour qui travaille sur le lieu. On était un groupe de 9 personnes, des vieux et des enfants à peine 6 ans, mais qui ne se laissent pas faire dans cette aventure. Sur la route, on observe également des champs de Canne à sucre, des bananiers et des manguiers, oui, c’est un terrain volcanique, alors, il est normal que cela plaise.

On a fait le voyage au retour, seulement l’itinéraire est différent, et on a fait le détour à Ponta de sol, Ribiera grande, coupé vers Pedracin, puis Aguada, Monte trigo, Tarafal, retour à Porta Nova et puis, Santo Antao.

Carla

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page